Recherche

Assistant de valorisation numérique du territoire - #EAVNUM

Assistant du Conseiller Numérique, Assistant du référent Agenda 21, Assistant du chargé d’animation numérique



L’assistant de valorisation numérique du territoire a pour mission de faciliter la collecte, le traitement et la diffusion des données de toutes natures issues d’un territoire à des fins de connaissances et de valorisation des richesses ou des potentiels d’un territoire singulier. Le métier d’Assistant de valorisation numérique du territoire a notamment émergé des expérimentations conduites en matière d’e-tourisme qui ont également été à l’origine du développement de l’Animation Numérique de Territoire (ANT). Néanmoins, son champs d’action dépasse le tourisme et intègre aujourd’hui la valorisation environnementale et socio-économique du territoire. Un territoire se doit d’être attractif selon une diversité de critères touristiques, économiques, sociaux, culturels, etc. et aux yeux de tous : actifs, entrepreneurs, familles, touristes,... Ce nouveau métier permet de contribuer à répondre aux besoins constatés en matière de diagnostic local (inventaire des opportunités et des freins) et de mise en réseau d’acteurs concernant la valorisation des territoires grâce aux technologies numériques que cette valorisation soit touristique, économique, sociale, culturelle. 

Ce poste est ouvert en Emploi d’Avenir, aux débutants diplômés résidant en ZUS, et aux personnes sans qualification particulière dans le cadre du dispositif Emplois d’Avenir numériques.

Familles de métiers : Production et gestion de contenu

Présentation

L’assistant de valorisation numérique du territoire a pour mission d’ assister le conseiller numérique (qui accompagne les collectivités dans la maîtrise des nouveaux enjeux et usages du numérique afin d’optimiser leur organisation et améliorer la conception de leurs projets territoriaux), ou le référent Agenda 21 (qui promeut l’intégration au sein des projets de territoire des collectivités locales des principes du développement durable) en facilitant la collecte, le traitement et la diffusion de ressources informationnelles. Il peut par exemple contribuer à des projets de sciences participatives qui consistent à faire appel à la contribution de citoyens, néophytes, amateurs ou experts, selon des protocoles de recherche dans le cadre d’une collecte de données locales permettant de faire évoluer l’état des connaissances : conforter des théories ou des hypothèses, maintenir l’information sur l’évolution de phénomènes naturels (météo, faune, flore, pollution marine, etc.). Il peut également soutenir les projets de “fabriques de biens commun”, nouvelles structures qui permettent la valorisation du patrimoine naturel (inventaire, catalogues photographiques…), culturel (inventaires qualitatifs de sentiers de randonnée, notices sur l’histoire des lieux, …), architectural, artisanal, industriel….

Il intervient dans le cadre d’une organisation sur place, comme à distance, en ligne ou dans le cadre de déplacements et d’évènements, au soutien de l’accompagnement des projets individuels et collectifs, associatifs et entrepreneuriaux auprès d’un public varié : enfants, seniors, demandeurs d’emploi, acteurs associatifs, chefs d’entreprise, chercheurs, étudiants, habitants, etc. 

Missions

L’assistant de valorisation numérique du territoire a pour mission principale de participer à la mise en œuvre des projets de développements locaux conçus par le responsable du développement numérique du territoire en matière d’usages. Il peut s’agir du responsable de l’Espace Public Numérique (animateur multimédia, médiateur numérique) dans lequel il travaille ou de tout autre responsable numérique attaché à la collectivité territoriale de référence pour les affaires économiques, culturelles ou environnementales.
L’assistant de valorisation numérique du territoire apporte un soutien administratif et technique pour l’inventaire des besoins du territoire en lien avec les objectifs du projet de développement numérique local, dans tous domaines identifiés par la collectivité, les associations ou les habitants. Il contribue également à repérer les structures à mettre en réseau pour les nécessités du projet (partenaires, bénéficiaires…), et il assure la diffusion de l’information sur les projets réalisés par l’employeur qui le recrute, comme par exemple : la mise en coopération des habitants, des associations, des entreprises, des institutions locales etc. concernant de la collecte de données sur la faune et la flore, si l’employeur est un parc régional naturel qui souhaite mesurer l’impact environnemental du parc, au-delà de ses limites administratives. 

Domaine et périmètre d'intervention

 Il intervient au sein de toute entreprise ou association, de tout établissement public ou service public qui administre un service de valorisation numérique du territoire (office de tourisme, musée, centre de recherche, hôtel, parc naturel, …) qui peuvent être ou non spécialisés dans le secteur numérique tels que comme : les FabLabs (laboratoires de fabrication numérique), les makerspaces (espaces de fabrication), les hackerspaces (espaces de transformation), les techshops (boutiques d’offre de services technologiques), les Espaces Publics Numériques (lieux d’initiation aux technologies de l’information et de la communication), les espaces de coworking, les autres “tiers lieux”, les bibliothèques, les médiathèques, les centres socio-culturels, les foyers socio-éducatifs des collèges, les maisons des lycéens….

Les données documentaires qu’il est amené à collecter peuvent être de toutes natures dès lors qu’elle peuvent subir un traitement numérique permettant leur réutilisation à des fins de consolidation de l’information et de création de nouveaux savoirs utiles au développement du territoire.

Activités & tâches

Activité 1
Collecte et classement de données documentaires

Tâches

  • Organiser et exécuter les étapes de la collecte, du tri et de la valorisation de données à partir de consignes de collecte et de traitement de données, seul ou en appui aux groupes projets de l’EPN
  • Saisie des données et valorisation numérique de la veille informative et d'actualité exercée par le chef de projet : mise en forme des données grâce au data-design
Activité 2
Communication sur les projets en cours

Tâches

  •  Réaliser des présentations des projets de l’EPN (par téléphone, en visioconférence ou en présentiel) aux partenaires potentiels
  • Réaliser les documents supports de ces présentations sur les consignes du chef de projet ou du groupe projet : sites web, diaporama, dépliants, affiches, blogs, quizz, enquêtes en ligne, etc.
Activité 3
Préparation des réunions et des évènements

Tâches

  • Contacter les participants
  • Préparer les salles
  • Assurer l’accueil
  • Préparer et veiller à la récupération des feuilles d’émargement (feuilles de présence)
  • Seconder le chef de projet dans la préparation puis l’évaluation des regroupements des équipes projets et des évènements publics (portes ouvertes, inaugurations, conférences débats, projections publiques, …)
Activité 4
Actualisation d'un espace d'exposition et d'information

Tâches

  •  Actualiser un espace d’information en ligne ou physique selon les cas, à partir des données disponibles et choisies en comité de rédaction, dédié aux questions environnementales à partir des actualités des travaux menés par des groupes locaux (associations, collectifs provisoires à thème, préparation d’évènements, …) et les politiques et réalisations en cours régionales, nationales et internationales sur la transition énergétique, le réchauffement climatique, etc.
  • Recenser et mettre en valeur les initiatives et les richesses du territoire susceptibles de répondre aux objectifs de développement durable définis dans l’Agenda 21

Compétences

Savoirs

  • Culture numérique
  • Notions sur le développement local des territoires (enjeux de développement durable et numérique, urbanisme, tourisme, etc.)
  • Notions d'Economie Sociale et Solidaire (ESS)
  • Notions d’économie numérique
  • Connaissances institutionnelles  

Savoir-faire

  • Compétences documentaires : tri de données selon des critères pré-établis
  • Compétences en information et communication : clarté rédactionnelle, bonne orthographe
  • Compétences en mise en forme de documents et de données (Data Design)

Savoir-être

  • Curiosité
  • Aisance relationnelle
  • Sens de l’écoute
  • Rigueur, organisation

 


 

Licence Creative Commons
Cette fiche métier est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 2.0 France.

 

Dernière mise à jour : 24 novembre 2014.
Retour au sommaire

Ce poste est ouvert en Emploi d’Avenir, aux débutants diplômés résidant en ZUS, et aux personnes sans qualification particulière* prêtes à suivre une formation qualifiante dans le cadre du dispositif Emplois d’Avenir numériques. (*Quelques compétences personnelles sont toutefois requises : tenir et alimenter régulièrement un blog sur les richesses - culturelles, patrimoniales, ... - de son environnement, “digital native”, utilisateur régulier et actif des forums, wikis et réseaux sociaux).

Ressources utiles

MÉTIER et FORMATION
EMPLOI
 

Contributeurs

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire