Recherche

Consultant en référencement naturel

Consultant SEO, Référenceur, Consultant en référencement organique, Référenceur naturel, Chargé de référencement, Expert SEO, Expert en référencement naturel, Expert en référencement organique, Spécialiste du référencement naturel



Le consultant en référencement naturel (SEO pour Search Engine Optimization) est chargé d'améliorer la visibilité et l'audience d'un site internet. Sa mission consiste à positionner un site web dans les premiers résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…) sur des requêtes précises. Le métier nécessite de s'auto-former et de surveiller l'évolution des moteurs et des techniques en permanence : le référenceur suit séminaires, forums de discussions et blogs spécialisés. Le consultant en référencement naturel - également appelé référencement organique - peut exercer dans une agence Web, en tant que travailleur indépendant ou directement chez le client.

Présentation

Le SEO (pour Search Engine Optimization) - terme international pour parler du référencement naturel - est l'art de positionner les pages d’un site web dans les résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo! etc.) pour accroître sa visibilité et créer du trafic.

En France, on utilise les termes moins précis de - référencement, référencement naturel ou référencement organique - comme synonymes de SEO. Un consultant SEO est donc un spécialiste du référencement naturel/organique (ou expert SEO).

Le métier de consultant SEO requiert une certaine pluri-compétence puisqu’il nécessite des connaissances marketing, rédactionnelles, techniques et commerciales. Le métier de consultant en référencement naturel comporte également une forte dimension éthique. En effet, il existe des techniques d’optimisation qui suivent les recommandations des moteurs de recherche et sont efficaces sur le long terme appelées white hat SEO et des techniques d’optimisation non recommandées par les moteurs de recherche - appelées black hat SEO - qui consistent principalement à tromper les moteurs sur la qualité d’une page (spamdexing). Le consultant SEO doit donc toujours savoir où se situe la limite entre white et black SEO et être capable de mesurer les éventuels risques qu’il fait courir à son client (blacklistage ou même sanction de justice). Il existe des techniques dites de grey hat SEO qui se situent à la limite entre les deux.

Missions

Les principales missions du consultant SEO sont :

  • l’optimisation de la structure du site (réalisée dès la conception ou suite à un audit technique) : elle permet d'améliorer la visibilité des pages internes et donc des requêtes de longue traîne) ;

  • la rédaction de contenus et l’optimisation de chaque page (on-Page) : l'optimisation de chaque page en fonction d'une liste de mots-clés sélectionnés permet de permet de mettre en avant la pertinence du contenu et la cohérence du contenu de l’ensemble du site autour de sa thématique principale et ce, au bénéfice du positionnement du site par les moteurs de recherche sur les requêtes sélectionnées et leurs variantes ;

  •  favoriser l'indexation du site par les moteurs de recherche (sur les requêtes sélectionnées) ;

  • la création de liens pointant les pages ("lien retour" ou backlinks) pour améliorer la réputation du site : en effet, les moteurs de recherche utilisent le nombre (et la qualité) des "liens retour" (backlinks) d’une page comme l'un des facteurs de classement de leurs résultats.

Domaine et périmètre d'intervention

Bien qu’il soit généralement rattaché au service marketing de l’entreprise, la polyvalence du consultant SEO l’amène à collaborer avec toutes les personnes qui interviennent dans la conception et le suivi d’un site web : webmestre, rédacteur web, analyste de trafic,développeur web etc.

Il existe différents profils de référenceurs : certains sont plus spécialisés dans la communication et le rédactionnel, d'autres ont des profils plus techniques mais c'est avant tout l'environnement professionnel dans lequel ils évoluent qui modifie la façon dont ils exercent leur métier.

Le référenceur peut évoluer dans 3 environnements distincts :

  • en agence
  • en tant que travailleur indépendant (freelance)
  • chez l'annonceur (in-house)

En agence :
Au sein d'une agence web ou d'une agence spécialisée dans le webmarketing ou le référencement, le référenceur travaille en équipe et respecte l'approche "agence" basée sur des processus précis de suivi, de livrables et d'actions. L'agence permet une mutualisation des connaissances et des ressources internes et offre la possibilité au référenceur de conseiller différents types de clients : de la PME aux grands comptes en passant par les sites marchands. Le référenceur est amené à suivre un grand nombre de projets de types variés et doit donc faire preuve d'organisation et de rigueur. Le référenceur en agence collabore avec un développeur sur chacun de ses projets ce qui lui permet de se libérer des actions techniques à mener pour se concentrer sur une mission de conseil et d'accompagnement auprès de ses clients.

Chez l'annonceur (in-house) :
Rattaché au fonctionnement du (ou des) site(s) internet d'une entreprise, via le service informatique, communication ou plus souvent marketing, le référenceur "in-house" intervient sur la pérennité et l'amélioration continue d'un site unique ou d'un panel de quelques sites. Il s'agit le plus souvent d'un site principal et de plusieurs sites "satellites" (déclinaisons à l'international, sites évènementiels...) pour le(s)quel(s) le référenceur "in-house" met en œuvre des recommandations techniques, rédige des contenus ciblés  optimisés selon une technique d'écriture spécifique, analyse les résultats et apporte son savoir-faire au moment des mises à jour (corrections, optimisations).

En tant que travailleur indépendant (freelance) :
Le profil du référenceur indépendant (ou freelance) peut ressembler à celui du référenceur en agence bien qu'il réalise seul l'accompagnement de ses clients. Il peut également se charger du référencement de ses propres sites web, ne cherchant plus alors à exercer son métier pour des clients externes mais bien pour apporter du trafic et monétiser ses propres supports web. Le choix de cette situation professionnelle favorise alors un profil plus technique doté d'une grande autonomie.

Activités & tâches

Activité 1
Audit technique et éditorial

Tâches

Analyse de la structure des pages et de l’architecture du site

Analyse sémantique : choisir les bons mots-clés sur lesquels se positionner

Analyse des balises META (ou meta tags)

Pertinence des liens entrants / sortants

Identification des facteurs bloquant ou pénalisant le référencement

Rapport de positionnement

Activité 2
Élaboration de la stratégie SEO

Tâches

Définition des objectifs

Recommandations techniques afin d’optimiser la structure du site pour le rendre seo-friendly (compatible avec les recommandations SEO)

Choix des mots-clés

Établissement d’un plan de production de contenus (mise en valeur des requêtes visées et renforcements des thématiques principales du site)

Recommandations pour l’optimisation des contenus en fonction des mots-clés retenus

Sélection des sites pouvant faire l’objet d’un échange de lien

Activité 3
Mise en oeuvre des actions SEO

Tâches

Mise en place ou support des optimisations techniques du site

Rédaction des balises META de chaque page

Optimisation des contenus éditoriaux

Développement du nombre de liens qui pointent vers un site ("liens retour", blacklinks) grâce à la mise en place de partenariats, à la création de contenus sur des sites externes (blogs, forums) ou à l’utilisation des médias sociaux. Ce procédé est communément appelé le NetLinking.

 

Activité 4
Suivi et reporting

Tâches

Suivi de la bonne mise en oeuvre des préconisations faites lors de l’audit

Suivi du positionnement des pages dans les résultats des moteurs de recherche sur les mots-clés choisis

Analyse du trafic et des conversions (actions que l'on souhaite voir réalisées par l'internaute sur le site par exemple : nombre d'achats, nombre de téléchargements d'un fichier, nombre de formulaires remplis, nombre de fichiers imprimés, nombre d'inscriptions à la newsletter etc.)

Activité 5
Veille technologique et concurrentielle

Tâches

Mener une veille régulière sur :

  • les algorithmes de classement des résultats des moteurs de recherche
  • les techniques de référencement et leur acceptabilité par les moteurs de recherche (white hat SEO)
  • les évolutions technologiques qui peuvent influencer le référencement naturel
  • les pratiques de référencement des sites concurrents et/ou sites partenaires

Compétences

Savoirs

Connaissance de l’entreprise (ses produits, ses services, son secteur d’activité, sa culture, son identité, ses concurrents...)

Maîtrise des principes de :

  • Communication

  • De partenariats

  • De relations presse / relations publiques en ligne

  • De négociation

Connaissances en :

  • Droit des TIC

  • Structuration de l’information

  • Gestion de projet

  • Marketing et acquisition de trafic

Compréhension de l'environnement éditorial et technique web

Savoir-faire

Pratique de l’analyse de données : maîtriser les outils de mesure d'audience sur Internet (web analytics)

Bonne connaissance des langages HTML, CSS, PHP et ASP.NET

Bonne connaissance des base des principaux CMS

Maîtrise des logiciels de bureautiques : suite Microsoft Office (Word, Excel, PowerPoint), suite Open Office (Writer, Calc, Impress), etc.

Bonnes compétences rédactionnelles

Savoir-être

Être :

  • Passionné par le  web et les nouvelles technologies

  • Curieux de tout et suivre l’évolution du métier, car les algorithmes des moteurs de recherches évoluent en permanence

  • Rigoureux, organisé et pragmatique


Avoir :

  • Un esprit de synthèse et le souci du détail

  • Le sens de l’écoute et de l’analyse

  • Un bon relationnel client et le sens des responsabilités

  • La capacité de travailler en mode projet

  • Le goût du travail en équipe

  • L’esprit d’initiative

 


 

Licence Creative Commons
Cette fiche métier est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 2.0 France.

 

Dernière mise à jour : 24 août 2016.

 

Retour au sommaire

Selon la nature du poste et l'entreprise, il est possible d'exercer ce métier avec une formation de niveau bac +3 ou de niveau bac +5. Il existe peu de formations diplômantes spécialisées et il n'est pas rare de devoir se former par soi-même ou durant des stages en entreprise. Une formation avec une spécialisation en webmarketing donne de bonnes bases.

La certification Expert SEO CESEO - mise en place par l'association SEO Camp - permet de valider ses compétences en SEO.

Ressources utiles

MÉTIER et FORMATION

EMPLOI

 

Contributeurs

Laisser un commentaire
136.
15/09/2016 à 15h39
Par Martin Dubois

Je recherche un bon referenceur dans le seo pour le site Serrurier Draveil merci beaucoup.

135.
14/09/2016 à 16h14
Par Netaudience

En mai 2015, Google a annoncé que les recherches sur mobiles dépassainet celles sur desktop (ordinateurs).Il serait intéressant d'intégrer à votre article la notion de Mobile SEO (référencement mobile) qui est aujourd'hui une composante essentielle du SEO.

134.
24/08/2016 à 09h20
Par romain de Powertrafic

Le poste de consultant SEO est très bien décrit et résume assez bien les principales missions qui nous incombent. Lorsque nous recrutons un consultant en référencement naturel chez Powertrafic nous nous attachons à ce qu'il dispose de certaines qualités primordiales qui sont pour nous la curiosité et surtout la capacité à travailler en équipe. Il y a encore quelques années, l'expert SEO pouvait gérer à lui tout seul l'ensemble des facettes du référencement naturel pour plusieurs dizaines de clients mais avec la mise à jour des algorithmes et l'accroissement de la concurrence il est nécessaire que celui-ci travaille en équipe. Chez Powertrafic nous avons fait le choix de créer des équipes clients composées de plusieurs personnes en fonction de leur compétences : 1 responsable de projet SEO en charge de la stratégie, de la technique et du positionnement, 1 chargé éditorial et un 1 chargé de netlinking pour couvrir au mieux l'ensemble des points clés du référencement. Autre retour d'expérience que nous tenions à apporter, il faut (même si cela n'est pas facile à intégrer) considérer que le moteur de recherche tend à se comporter comme une personne. Les récentes mises à jour vont dans ce sens :- concernant le contenu : il n'y a rien de plus énervant de voir un contenu qui n'est pas actualisé depuis 10 ans, qui possède des fautes d'orthographes et 50 fois le même mots.- publicités : un site rempli de publicité rend la lecture du contenu difficile et incite à zapper le site.- technique : un site lent, qui comporte des bugs d'affichages, une mauvaise hiérarchisation des contenus n'est pas echerché par les internautes.Les moteurs de recherche tels que Google cherchent à proposer les sites les plus pertinents et donc à éliminer la frustation des internautes qui consultent des sites possédant les défauts précédemment cités. Les avancées technologiques et la facilité avec laquellle il est possible de créer un site rend le travail des moteurs de recherche et donc des consultant SEO infini mais aussi plus complexe. Au-delà des aspects techniques nous pensons chez Powertrafic que le consultant SEO doit surtout avoir un coup d'avance sur les moteurs de recherche et donc adapter les sites de nos clients aux futures évolutions, c'est d'ailleurs ce que nous mettons en place avec la production de contenus de qualité. Nous espérons que ce témoignage permettra de clarifier notre métier, si vous avez des questions nous sommes à votre disposition.

133.
21/08/2016 à 14h27
Par Louise

En formation SEO à PTP, j'avoue que je n'imaginais pas toute cette usine à gaz, tout ce savoir et l'ensemble des compétences à avoir pour juste faire monter un site dans les serp.Comme le dit mon formateur c'est un long apprentissage et lorsque l'on sort d'une formation de développeur la route est longue quand même quand on voit tous les prox français.Ca va venir.

132.
16/08/2016 à 03h44
Par Paul Romano

Bonjour, Tout d'abord, bravo pour cette synthèse qui a le mérite d'être assez complète. Par contre, je serais d'avis, comme @Mitseo, sur le fait que de plus en plus acteurs du SEO se spécialisent dans les différents champs d'actions du SEO : soit plutot contenu, soit plutot technique. Si je m'en réfère à ma carrière, je me suis vraiment spécialisé sur les audits SEO , le développement de crawlers SEO, et d'outils de reporting SEO sur mesure, car j'en ai produit plusieurs centaines depuis quelques années, et cela oblige à faire des choix dans les champs d'intervention en SEO. Etre consultant SEO ou expert SEO, c'est aujourd'hui se spécialiser afin d'apporter des résultats plus pointus qu'un acteur SEO plus polyvalent. PaulExpert SEO  

131.
08/08/2016 à 06h23
Par pbertieaux

Bonjour, je relève également quelques incohérences concernant cette fiche dédiée au métier de consultant SEO... L'aspect rédactionnel (qui pourtant à ce jour est l'un des fers de lance de ce métier très prenant) est trop souvent délaissé à mon goût. Référenceur professionnel senior de mon état, je focalise particulièrement (avec atteinte d'objectifs) sur la couverture des champs sémantiques, la strcture rédactionnelle, ou encorel'étude synonimique. Mais bon..... le netlink intensif continue à faire rêver apparement ! :)

130.
10/06/2016 à 09h08
Par bisatel

Le  référencement naturel est essentiel et le meilleur. les moteurs de recherche apprécient les sites web bien faits avec un contenu riche et exhaustifs sur un sujet précis. Plus le contenu apporte de réponses riches satisfaisant les internautes, plus les moteurs de recherches vont proposer le site en question aux internautes.il faut être concis, traiter de sujets faisant l'objet de recherches fréquentes ou scientifiques.Le SEO est une devenue une science.

129.
22/05/2016 à 11h48
Par Thomas Cubel

Il y a beaucoup d'informations véridiques dans cette fiche métier, mais il ne faut pas oublier que le référencement est aujourd'hui un métier extrêmement complexe où il n'y a pas qu'une seule méthodologie basée sur des mots clés. En effet, à l'heure actuelle, le SEO touche les différents métiers suivants :

  • SEO pur
  • Administrateur systèmes
  • Développeur
  • Webdesigner
  • Expert analytics
  • Rédacteur
  • Community manager
  • Marketeur
  • Ergonome
  • UX designer
  • Entrepreneur
  • Etc...

Le consultant seo est en effet quelqu'un d'extrêmement polyvalent. Il ne connait pas tous les secrets de chaque métier, mais il est le négociateur, le traducteur, le conseiller, celui qui encadre les questions de qualité, mais tournées surtout vers les utilisateurs et moteurs de recherche. D'ailleurs, il est indispensable de rappeller par la même occasion que le SEO est aujourd'hui très orienté utilisateur. Autant, auparavant, on se focalisait beaucoup sur les statistiques (nombre de liens, nombre de mots clés, nombre de mots...), autant aujourd'hui il faut concevoir un bon projet, bien écrire, penser à répondre à la demande en face, faire un véritable écosystème comme si nous faisions le meilleur des projets web. L'une des meilleures analogies est probablement un magasin pignon sur rue.Le magasin est fonctionnel est mis en sécurité (technique), les produits, les vendeurs et les rayons sont bien présentés (technique + contenu) et enfin on doit rayonner en faisant de la publicité sur des panneaux publicitaires, on doit faire des relations humaines avec des commerçants, etc... (popularité). Si on suit le même chemin, qu'on ne possède pas un site de présentation, un e-commerce... en désordre et mal conçu, il n'y a vraiment pas de raison de ne pas réussir en référencement naturel. De ce fait, il est indispensable d'avoir des compétences techniques, rédactionnelles, mais aussi en marketing et en SEO pur... car il existe aussi des tâches exclusivement destinnées au référenceur comme le nettoyage de profil de liens, l'optimisation des zones chaudes, les problèmes de vols de contenus, etc.  

128.
10/03/2016 à 10h34
Par Mitseo

Bonjour,je ne m'attendais pas a voir une fiche métier aussi pointu sur le métier de consultant, ayant tellement l'habitude de voir des résultats incomplet. Cela dit - et pour pinailler -, je pense que le métier ayant évolué, il serait intéressant de commencer à créer de nouvelles fiches métier plus spécifique autour du référencement. Tel que l'architecte SEO qui va s'orienter sur la technique, ou celui qui est spécialiser dans la rédaction et l'analyse sémantique ou encore le netlinking.Par exemple sur ma page comme vous pouvez le voir ici http://www.mitseo.net/ je détaille la partie technique avec tout ce que peut contenir un audit mais je parle aussi du contenu, de l'analyse sémantique.Chaque grand chapitre : Technique/Contenu/Popularité sont voués à être des métier à part entière à l'avenir. Je pense que le consultant SEO décrit dans cette fiche et ayant un profil très polyvalant aurait plutôt un rôle de chef de projet/commercial, on ne peut pas être aussi polyvant et très technique à la fois.

127.
21/01/2016 à 18h26
Par RWEB

J'ai oublié de rajouter que: Le plus dur, quand on est consultant seo est d'avoir des backlinks/liens, surtout qu'on n'est pas toujours aidé, heureusement qu'il y a parfois des âmes charitables. Cordialement

Pages

Ajouter un commentaire