Recherche

Webdesigner

Web designer , Designer web



Le webdesigner (ou designer d'interfaces web) est chargé de concevoir et de réaliser le design d'une interface web : son métier ne se résume pas à la conception graphique seule car il s'attache avant tout à la formalisation des interactions des pages du site web.  Créatif et novateur, il tient néanmoins compte des contraintes spécifiques au support Internet en termes d’ergonomie, d’utilisabilité et d’accessibilité. Le webdesigner  peut exercer dans une agence Web, dans une ESN (Entreprise de Services du Numérique), en tant que travailleur indépendant ou directement chez le client.

Présentation

Le webdesigner est chargé de réaliser la conception d’une interface web : l’architecture interactionnelle, l’organisation des pages, l’arborescence et la navigation. Il s’agit d’une phase essentielle dans la conception d’un site. La conception d'un design web tient compte des contraintes spécifiques du support internet en termes d’ergonomie, d’utilisabilité et d’accessibilité.

Le webdesigner intervient dès le début du projet, il élabore la maquette et produit les différents éléments graphiques du site. A la fois artiste et informaticien, il conçoit l'identité visuelle et la charte graphique des sites sur lesquels il travaille, tout en tenant compte des spécificités techniques du web. À partir de la demande du client, il fait une traduction artistique globale, en lien avec le contenu du site. Créatif et novateur, les priorités du webdesigner sont : le respect du cahier des charges du client et la séduction des futurs utilisateurs des pages web.

 

 

Missions

L’objectif du webdesigner est de valoriser l'image de l'entreprise ou de l'organisation grâce aux éléments graphiques du site et de permettre ainsi de renforcer son identité visuelle et de procurer un sentiment de confiance à l'utilisateur. Il est chargé :

  • De cibler les besoins de l’entreprise en prenant en compte l’image institutionnelle, l’objectif marketing et les moyens techniques et financiers.
  • D’établir la charte graphique et l'identité visuelle du site web.
  • De réaliser la maquette : choisir la place des photos, la taille des caractères, les couleurs.
  • De concevoir les illustrations, les animations, les typographies.
  • De respecter les contraintes ergonomiques définies lors de la création du projet.
  • D’assurer le suivi et la mise à jour de tous les éléments graphiques.
  • Dans certains cas, de chercher à développer la fréquentation du site web par les techniques de référencement.
 

 

Domaine et périmètre d'intervention

Le webdesigner intervient dans les domaines indirectement liés au contenu éditorial en s’appuyant sur le cahier des charges et les spécificités créatives délivrées par le directeur artistique. Il travaille sous la responsabilité du directeur artistique et du chef de projet lors d'une création.

Indépendant ou salarié :

Le webdesigner peut travailler comme indépendant. Il bénéficie alors d'une grande liberté. Il peut également travailler dans une agence Web spécialisée en communication d'entreprise ou en publicité, dans un studio multimédia ou d'animation Flash, une maison d'édition multimédia en ligne, le service de communication ou de publicité d'une entreprise.

Toujours en équipe :

En étroite collaboration avec le client et le chef de projet qui valident sa charte graphique, il supervise directement, pendant la phase de réalisation du site, le travail des infographistes et parfois celui des intégrateurs multimédias, et doit souvent arbitrer- en fonction des contraintes techniques - entre l'artistique et le fonctionnel. 

Il travaille en partenariat avec les équipes éditoriales et artistiques de la chaîne de production. Il collabore également avec l'auteur, le réalisateur, le directeur artistique et l’équipe de recherche et développement. 

 

 

Activités & tâches

Activité 1
Identification du projet

Tâches

Identifier la cible et les besoins

  • Réalisation d’étude de faisabilité, de marché, et concurrence

Estimer le niveau d’équipement des futurs internautes

Définir les objectifs généraux et le type de site

  • Rédaction du cahier des charges fonctionnel
 

 

Activité 2
Elaboration du contenu

Tâches

Réaliser une arborescence

Elaborer les trames des pages web sans graphisme pour représenter l’agencement des informations et le positionnement des différents éléments

Rédiger les spécifications fonctionnelles

  • Processus de « travail-feedback-re-travail » de l’arborescence et des trames des pages par la MOA
 

 

Activité 3
Conception visuelle

Tâches

Créer une identité visuelle

Réaliser  des modèles de pages principales graphiques

Réaliser des modèles de pages secondaires graphiques

Créer une maquette du site 

Formaliser les processus de « travail-feedback-re-travail » de la maquette et des modèles pages par la MOA

Définir des règles graphiques et ergonomiques (dimensions et aspects des pages)

Rédiger la charte graphique 

Choisir les technologies et typologie des médias

 

 

Activité 4
Réalisation technique du site

Tâches

Découper les trames des pages web 

Préparer des éléments au format JPG ou GIF

Créer des animations, ou éléments animé/interactif 

Construire des pages CSS

Retranscrire des modèles pages principales graphiques en HTML

Retranscrire des modèles pages secondaire graphiques en HTML

Définir des processus de « travail-feedback-re-travail » par la MOA pour finaliser les détails

 

 

Activité 5
Test de design et mise en ligne

Tâches

Respecter la charte graphique

Respecter les standards (norme W3C)

Optimiser des pages et des images 

Suivre le site pendant au moins 10 jours en cas de problèmes

Effectuer des corrections

Mettre à jour de tous les éléments graphiques

 

 

Activité 6
Concevoir des supports de communication

Tâches

Définir les supports en ligne

  • Publicité en ligne
  • E-mailing
  • Newsletters 
  • Echange de liens 

Définir les supports offline

  • Publicité
  • Communiqué de presse
 

 

Compétences

Savoirs

Connaissance du web :

  • Standards du web
  • Architecture de l’information
  • Conception graphique
  • Programmation

Notions de :

  • JavaScript
  • PHP/MySQL
  • XML

Connaissances des règles :

  • Typographiques
  • Ergonomique

Connaissance des contraintes: 

  • Recommandations W3C
  • Accessibilité
  • Portabilité
  • Print 

Connaissances de la technologie :

  • Flash
  • Print 
  • 3D

Notions basiques en termes de : 

  • Design sonore
  • Référencement
  • Marketing
  • Communication

Savoir-faire

Maîtrise des logiciels graphiques :

  • Photoshop 
  • Illustrator 
  • Dreamweaver
  • Flash
  • Image Ready 
  • Fireworks

Expérience des éléments suivants :

  • Faire une traduction artistique globale, en lien avec le contenu du site
  • Anticiper les besoins d'un client
  • Lire la programmation
  • Adapter des codes simples 
  • Choisir la technologie et le niveau de dynamisme les plus adaptés au projet
  • Gérer des délais de production 
  • Gérer la relation avec le client

Maîtrise du développement web: 

  • HTML 
  • CSS 

Savoir-être

Esprit :

  • Curieux
  • Rigoureux 
  • Efficace 
  • Organisé 
  • Autonome 
  • Créatif 
  • Méthodique
  • Ouvert à la critique
  • Réactif

Être :

  • A l’écoute 
  • Au courant des dernières tendances et évolutions technologiques du web 

Faire preuve de :

  • Diplomatie 
  • Patience 
  • Un esprit vif 
  • Dynamisme

Avoir :

  • Un sens artistique
  • Une bonne culture du web
  • Un bon relationnel
  • Un esprit d'analyse et de synthèse affuté 
  • Une bonne culture générale 
  • Une grande sensibilité graphique et visuelle

 


 

Licence Creative Commons
Cette fiche métier est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution 2.0 France.

 

Dernière mise à jour : 15 novembre 2013.
Retour au sommaire

Une formation de niveau bac +5 en design web ou en conception multimédia est recommandée.

Formations diplômantes/certifiantes

Ressources utiles

MÉTIER et FORMATION

EMPLOI

 

Contributeurs

Laisser un commentaire
32.
07/05/2010 à 10h32
Par Marc

Je rejoins le commentaire de Juan Menienta, La tache du Web designer est de s'occuper de réaliser la conception d’une interface web (ergonomie, utilisabilité et accessibilité). Il analyse le comportement des internautes cibles et réfléchie à bien agencer le contenu au contenant. L'aspect graphique est l'affaire des directeurs artistiques et/ou graphistes, le codage du site aux développeurs et/ou intégrateurs. L'animation, la maintenance et la gestion du site est dévolu au webmaster. La personne qui s'occupe de tout cela en même temps est un homme orchestre... Marc

31.
16/04/2010 à 13h33
Par Etienne Génot

Bonjour, étant membre de l'association *designer interactif* et webdesigner, je salut cette initiative de déterminer les contours des métiers du design numérique. Depuis la création de l'association en 2007, les *designer interactifs* présentent également des publications à ce sujet. Je m'étonne par contre d'un certain mélange des genres dans les tâches et activités du webdesigner. Plusieurs personnes ont déjà réagis à ce sujet mais je confirme pour ma part que les tâches en amont de projet sont plus un rôle de conseil artistique. En aucun cas le webdesigner ne devrait rédiger le cahier des charges fonctionnelles car ce n'est pas lui qui tranchera ou fera l'arbitrage sur le projet. Cette tâche est attribué au chef de projet qui conseillera le client final et formalisera les décisions dans le CDC (cahier des charges fonctionnelles ). Je rajouterai que, bien qu'il ai une culture générale web très approfondie, le webdesigner ne doit pas décider des grand choix technologiques des projets. Seul le chef de projet technique est, à mon sens, la personne la mieux mandaté pour fixer ces décisions. Je suis pour un maximum de transmission d'information entre les membres d'une équipe pour meilleure émulation artistique mais certaines décisions doivent être actées par les personnes appropriées. Faire des amalgames et demander aux webdesigner de "toucher à tout" est pour moi une erreur qui peux à force influencer fortement la valeur ajoutée artistique des projets.

30.
13/04/2010 à 13h20
Par Nethys

Le webdesigner doit savoir travailler en equipe en agence web.

29.
13/04/2010 à 03h08
Par OUPS productions

Bonne initiative mais cette fiche est quand même très large et tout dépend dans quel situation se trouve le web-designer, en agence ou non. Il aura pas du tout les mêmes responsabilités. Dans une agence par exemple, bien souvent le cahier des charges doit être suivi par le web-designer et c'est le chef de projet qui supervise son application, mais bon on va pas titiller ^^

28.
12/04/2010 à 20h27
Par Frédéric

Très bonne initiative ce site et ces présentations des différents métiers d'Internet ! Les graphistes (ou donc webdesigner) ont de plus en plus d'outils à leurs disposition comme les moteurs de recherche d'icones.

27.
11/04/2010 à 14h54
Par jchtioui

Excellente définition qui permet de remettre en lumière un métier qui est peux connut

26.
16/03/2010 à 01h20
Par pas connu

Il y a 12 erreurs dans cette page, non conforme au W3C.
Bravo

25.
23/02/2010 à 21h28
Par NicrafT

Intéressant le débat que suscite cette description.
Le WebDesigner lorsqu'il est seul à créer un site doit effectivement endosser les rôles de l'artiste et de l'informaticien*, car quel que soit son domaine de prédominance le site doit avoir une interface graphique et un minimum de code.

Maintenant lorsque les WebDesigners ont la chance de pouvoir travailler en équipe, chacun met l'accent sur sa spécialité pour un meilleur rendu. C'est ici que s'effectue le partage des missions et des activités.

Je pense néanmoins que pour percer dans le métier, il faut toucher à tout et ne pas ce contenter de sa spécialisation, la mienne touche plus au code de base, HTML, CSS, PHP, Mysql et donc au côté utilitaire du site plutôt qu'au graphisme toutefois, il n'a que très peu d'intérêt sans le coté artistique, visuel et auditif** .

Une bonne continuation à tout les Webmasters,
Cordialement NicrafT

* "A la fois artiste et informaticien" : Une formulation très poétique à mon goût, un grand sourire à l'auteur.
** "L'auditif" : Ce dernier aspect ne me semble pas encore très répandu alors qu'il a selon moi un avenir exploitable sur internet, tout comme c'est le cas pour les films et les jeux vidéos. En visant plus à l'activation de certains sons au passage de la souri plutôt que des musiques de fond en lecture automatique qui gênerait les utilisateurs ouvrant plusieurs onglets à la fois ou encore ceux écoutant déjà leur propre musique.

24.
22/01/2010 à 16h40
Par Bija

Très bonne définition de notre métier, à la fois artiste et conscient des évolutions de notre plateforme préféré de création.

23.
12/01/2010 à 18h17
Par Philippe SEBAGH

C'est bien dommage que cette définition inclue le métier d'intégrateur et de développeur... Il y a masse de webdesigner qui ne se chargent pas de cela et se consacre uniquement à la création, je trouve que cela reflaite plus de métier de webdesigner qui n'est plus n'y moins qu"un graphiste spécialisé dans la création pour une publication sur Internet.

Pages

Ajouter un commentaire